Aujourd’hui, je vais vous partager mon expérience de jardinage avec mes enfants (12 ans, 9 ans et 4 ans) que j’ai réalisée il y a quelques semaines. C’était l’occasion d’utiliser la jolie gamme d’outils de jardinage de Vilac spécialement adaptés aux petites mains des enfants. Ce fut un merveilleux moment de complicité en plein air que je vous recommande chaudement ! Pour commencer, je tiens à vous dire que je suis totalement novice en jardinage mais que l’idée de faire un potager me trottait dans la tête depuis un moment. Les enfants étaient très motivés et on s’est lancé ! Et je suis fière de nous car malgré notre manque d’expérience, nous avons eu une petite récolte !

Voici les différentes étapes de cette fameuse après-midi et les résultats !

1. Choisir l’endroit pour le potager

Tout d’abord, il fallait choisir l’endroit idéal avec assez de soleil mais pas trop. On a observé pendant plusieurs jours les ombres des arbres à différents endroits du jardin et nous avons jeté notre dévolu à coté de ce mur où il y a la flèche.

endroit

2. Faire un trou

Ensuite, nous avons fait un trou (environ 20/30 cm de profondeur) dans la pelouse pour faire la plate-bande. Nous avons d’abord creusé avec la bêche et cassé les morceaux de terre avec la binette. Le plus petit a aussi aidé avec la petite pelle. Au bout d’un moment, je vous avoue, c’était un peu fatigant car la plate-bande était très grande alors on a demandé l’aide musclée du Papa ! Pendant ce temps, nous avons mis la terre dans la brouette et enlevé les touffes d’herbes en les secouant pour récupérer le maximum de terre.
trou

3. Mélanger et remettre la terre

Une fois le trou terminé,  nous avons mélangé, avec le petit râteau et la petite pelle, la terre récupérée du trou avec du terreau dans la brouette.  On a aussi mis les gants et le tablier pour ne pas (trop) se salir les mains et aussi parce qu’il y avait plein de vers de terre qu’il fallait manipuler avec soin. En effet, même si c’est « dégoûtant », c’est un ami du jardinier !
Puis, nous avons renversé le contenu de la brouette dans le trou. Quelle bonheur pour les enfants de jouer avec la brouette, de la faire rouler et de la renverser !
brouette3

4. Planter les graines

Nous avons fait des trous et des petites tranchées pour mettre les graines. Puis, nous les avons recouverts de terre en plantant les petits panneaux avec le nom des graines. Comme vous pouvez le voir sur la photo, nous avons aussi mis une petite barrière en bois autour de la plate-bande pour éviter que les mauvaises herbes viennent envahir le potager.
Attention de bien étaler les graines pour que les légumes aient de la place pour pousser (les radis surtout !).
On a également planté des plantes déjà en pot : fraise, ciboulette et tomate. Pour cela, on a pris la petite pelle pour faire les trous. C’est trop mignon de les voir s’appliquer !
planter
Chaque enfant était responsable de graines différentes. Sur notre site, Moulin Roty propose une gamme de graines avec des conseils pour chacun. La sélection est bien choisie car ce sont les plus faciles pour débuter. Certaines graines peuvent même être mises dans du coton avant pour que les enfants puissent observer la germination et les planter ensuite.graine2

5. Arrosage

Ensuite, nous avons beaucoup arrosé avec l’arrosoir. Encore un moment très amusant pour les enfants ! On a pris aussi le tuyau d’arrosage pour limiter les allers-retours. Cela se transforme vite en jeu d’eau très rigolo.
On a trouvé une astuce pour arroser en goutte à goutte quand on n’était pas là: les bouteilles d’eau en plastique retournées avec 1 trou au-dessus et en dessous. Cela à l’air d’avoir fonctionné car l’eau est descendue. En plus, c’est un système très ludique qui a beaucoup intéressé les enfants.
arrosage

6. La récolte

Toutes les plantes n’ont pas encore donné leurs fruits à l’heure où je vous parle mais voici ce que nous avons déjà récolté
8 fraises
– une dizaine de radis (C’est le plus épatant en terme de rapidité comme vous pouvez le voir, à quelques semaines d’intervale, sur la photo du milieu et de droite)
– les pieds de tomates cerise ont bien grandi
– il y a plein de petites feuilles qui sortent de terre et qui sont d’excellent augure !
recolte

7. Conclusion

Pour les enfants, c’est magique de découvrir la nature et c’est une belle leçon de patience! J’ai été impressionnée de les voir très actifs jusqu’au bout de la séance qui a duré assez longtemps et pour nous parents, cela permet de se vider la tête et de se détendre dans le jardin avec ses enfants. Un grand moment de bonheur !